Bienvenue visiteur, pour poster sur ce forum vous devez vous enregistrer.
Présentations Flux RSS Recherche
Pages : 1
Petit éclaircissement
mel1
Membre
Messages : 91


haut haut de page
Petit éclaircissement posté le [31/12/2015] à 18:51

Bonjour tout le monde


En ce dernier jour de l'année 2015 j'aurais une ultime question :


J'ai en jeux un board plein de jetons vampire noir 2/2 vol.


J'active mon Sorin, seigneur d'Innistrad et lance sa première dernière capa.


En réponse à ma vague de fureur vampirique, mon adversaire lance une Déliquescence soudaine


Ma question est :


Mes créatures sont-elles quand même des 1/2 grâce à la capa de mon arpenteur ou pas du tout ?


Mode modo On

Je pense que c'est plus clair si tu parle de la dernière capacité… parce que la première ne change rien à la F/E des créatures…

Barbarus

Mode modo OFF


« Nous escaladerons ces falaises, nous traverserons Frêlepont et nous nous fraierons un chemin sur les pentes volcaniques avec nos armes. »« Ce n’est pas plus court en passant par le canyon ? »« Si, en effet. »« Ne devrait-on alors pas — »« Non. »

kahuna70
Membre
Messages : 216


haut haut de page
Petit éclaircissement posté le [01/01/2016] à 09:39

Salut et bonne année !


Oui, tes créatures sont des 1/3 sans le vol.


Tu as plein de jetons vampire noirs 2/2 avec le vol en jeu.


Tu obtiens grâce à Sorin, seigneur d'Innistrad un emblème qui dit: "Les créatures que vous contrôlez gagnent +1/+1". C'est un effet permanent indépendant de ce que sont tes jetons vampire et général pour toutes tes créatures comme le ferait un enchantement.


Ton adversaire joue Déliquescence soudaine qui affecte toutes tes créatures qui deviennent 0/2 et perdent toutes leurs capacités. Elles perdent donc le vol et deviennent des 0/2 jusqu'à la fin du tour.


L'emblème de Sorin leur donne toutefois +1/+1, il n'est pas affecté par Déliquescence soudaine.


Tes créatures sont donc des 1/3 sans le vol jusqu'à la fin du tour.


« Quand on a qu’un marteau à la main, toutes les solutions ressemblent à un clou. »

mel1
Membre
Messages : 91


haut haut de page
Petit éclaircissement posté le [04/01/2016] à 17:21

Ok parfait merci pour ce point.


Et qu'en est-il de la première capacité de Sorin, visiteur solennel (parce qu'à l'origine c'est bien de lui que je voulais parler ^^)


Ce n'est pas un emblème permanent pour le coup mais bien un bonus temporaire.


Alors est-il squeezé par la Déliquescence soudaine ou pas ?


Promis après je vous embête plus :)


« Nous escaladerons ces falaises, nous traverserons Frêlepont et nous nous fraierons un chemin sur les pentes volcaniques avec nos armes. »« Ce n’est pas plus court en passant par le canyon ? »« Si, en effet. »« Ne devrait-on alors pas — »« Non. »

kahuna70
Membre
Messages : 216


haut haut de page
Petit éclaircissement posté le [06/01/2016] à 18:33

Alors ça dépend si ton adversaire joue Déliquescence soudaine avant ou après que tu active la capacité +1 de Sorin, visiteur solennel.


Si ton adversaire joue Déliquescence soudaine avant, toutes tes créatures et jetons deviennent 0/2 et perdent leur capacités jusqu'à la fin du tour. Par exemple une créature qui avait le vol perd le vol. Si tu active la capacité +1 de Sorin, visiteur solennel après, tu vas donner +1/0 et le lien de vie à tes créatures qui étaient devenues des 0/2 qui ont perdu leur capacité(s). Donc tu auras en jeu des 1/2 avec le lien de vie.


Dans le cas contraire, si tu active la capacité +1 de Sorin, visiteur solennel avant, toutes tes créatures gagneront en plus de leur capacités existantes +1/0 et le lien de vie. Mais ton adversaire va jouer Déliquescence soudaine après, donc il va faire perdre à tes créatures tout ce qu'elles avaient acquis. Elles deviendront donc de pauvres 0/2…


« Quand on a qu’un marteau à la main, toutes les solutions ressemblent à un clou. »

Barbarus
Modérateur
Messages : 4505


haut haut de page
Petit éclaircissement posté le [06/01/2016] à 18:57

Et bien, non, c'est pas tout à fait ça…


Déjà, on vérifie de quel type d'effet on parle : il s'agit ici de deux effets continus :


611.1. Un effet continue modifie des caractéristiques d’objets, modifie le contrôle d’objets, ou affecte les joueurs ou les règles de la partie, pour une période déterminée ou non.


Ensuite, on vérifie l'intéraction d'effet continus :


613.1. La valeur des caractéristiques d'un objet est déterminée en commençant par les valeurs propres à l'objet. Pour une carte, il s’agit des valeurs des caractéristiques imprimées sur cette carte. Pour un jeton ou pour une copie de sort ou de carte, il s’agit des valeurs des caractéristiques définies par l’effet qui l’a créé. Ensuite on applique tous les effets continus applicables en une série de couches, dans l'ordre suivant :


Là, y'a 7 couches différentes… On va pas toutes les citer et je t'invite à aller jeter un œil ici si tu veux de plus ample détail…

Donc on va directement à la couche 7 (la dernière dans l'ordre d'application), puisque c'est celle qui nous intéresse…


613.1g Couche 7 : Les effets qui modifient la force et/ou l’endurance sont appliqués.


Là, y'a une extension de cette couche qui apparait un peu après qui décrit l'ordre d'application d'interaction de ces effets :


613.3. À l’intérieur de la couche 7, appliquez les effets applicables dans une série de sous-couches dans l’ordre décrit ci-dessous. À l’intérieur de chaque sous-couche, appliquez les effets dans l’ordre du timestamp. (Cf. règle 613.6.) Notez que la dépendance d’effets peut modifier l’ordre dans lequel les effets sont appliqués au sein d’une sous-couche. (Cf. règle 613.7.)


613.3a Couche 7a : Les effets des capacités de définition de caractéristique sont appliqués. Cf. règle 604.3.


613.3b Couche 7b : Les effets qui fixent la force et/ou l’endurance à un nombre ou à une valeur spécifique sont appliqués.


613.3c Couche 7c : Les effets qui modifient la force et/ou l’endurance (mais qui ne fixent pas la force et/ou l’endurance à un nombre ou à une valeur spécifique) sont appliqués.


613.3d Couche 7d : Les changements de force et/ou d’endurance dus à des marqueurs sont appliqués. Cf. règle 121, « Marqueurs. »


613.3e Couche 7e : Les effets qui échangent la force et l’endurance d’une créature sont appliqués. De tels effets prennent la valeur de la force et l’appliquent à l’endurance de la créature, et prennent la valeur de l’endurance et l’appliquent à la force de la créature.


Donc, en vertu de la couche 7b et de la 7c, et ce peu importe l'ordre dans lequel les sort/capacités sont lancés, on appliquera toujours en premier la couche 7b (donc déliquesence, qui fixe la valeur F/E de la créature à 0/2 et lui fait perdre toutes ses capacités) puis la couche 7c, avec l'effet de Sorrin qui accorde +1/+0.

-> dans tous les cas, on se retrouvera avec des 1/2.


Là où le time stamp à son importance, c'est pour le lien de vie, et ce en vertu de ceci :


613.1f Couche 6 : Les effets qui rajoutent ou qui retirent des capacités sont appliqués.


et de ceci :


613.2. À l’intérieur des couches 1–6, appliquez en premier les effets de capacités de définition de caractéristique (cf. règle 604.3), puis tous les autres effets dans l’ordre du timestamp (cf. règle 613.6). Notez que la dépendance d’effet peut modifier l’ordre dans lequel les effets sont appliqués au sein d’une couche. (Cf. règle 613.7.)


Et pour finir, la définition du timestamp (ou tampon horaire en bon vieux Français de Molière) parce que ça peut toujours servir :


613.6. À l’intérieur d’une couche ou d’une sous-couche, pour déterminer l’ordre des effets à appliquer, on utilise le système de « timestamp. » Un effet avec un timestamp plus ancien est appliqué avant un effet avec un timestamp plus récen


Donc si une créature vient à gagner le lien de vie puis à perdre toutes ses capacités, elle les perds toutes… Y compris le lien de vie…

Si, en revanche, elle perd tout puis viens à gagner le lien de vie par la suite, beinh elle le gagne…Et pis c'est tout…


Et notez que là, les deux effets sont indépendants dans leurs action sur le jeu et dans la manière dont les règles les gère…


Barbarus : tout ça, c'est comme pampers : un affaire de couches…


« If I do, it’s God’s will, if I don’t then God will » (Paul Elstak in God’s Will)
« L’anarchie ouvre les abîmes, mais c’est la misère qui les creuse… Vous avez fait des lois contre l’anarchie, faîtes des lois contre la misère » (Victor Hugo)
« Y’a pas de question bête à Magic… » (Barbarus)
Faire des liens? C’est ici

Pages : 1