Bienvenue visiteur, pour poster sur ce forum vous devez vous enregistrer.
Présentations Flux RSS Recherche
Pages : 1
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention...
Barbarus
Modérateur
Messages : 3915


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [06/11/2011] à 12:07

Salut, me voici de retour pour un petit tuto afin de vous montrer comment créer un deck. Attention, il ne sera pas ici question de vous donner une recette pour faire un deck gagnant les championnat du monde, ni de vous décrire par le menu les capacités de chaque type de deck (grosso modo, aggro, combo, contrôle ou aggro-contrôle) ou de chaque metagame (pour la définition, reportez vous au magasine Lotus Noir qui vous la rappelle assez souvent).

Autre chose : si vous ne connaissez pas les bases de la création d'un deck, je vous invite à jeter un œil ici.


Alors, commençons par le commencement. Ce deck est également assez budget, donc, cette optique oriente aussi certains choix…


Il y a quelques années, mes premières cartes furent des "horreurs" comme Pisteur rampant. Ces créatures avaient toutes deux effets : un qui se déclenchait à leur arrivée sur le champ de bataille (effet cool, ou pour les nostalgiques de Pif et Hercule, effet "glop"), l'autre lorsqu'elles quittaient le champ de bataille (effet pas cool, ou, pour les même nostalgiques, effet "pas glop").

Il faut aussi noter que ces effets pouvaient donner lieu à d'étonnantes combinaisons toutes peu puissantes, mais amusantes à mettre jeu.Prenons l'exemple du Boucher sans visage: s'il arrive sur le champ de bataille, sa capacité va en pile. Rien ne m'empêche alors d'y répondre via un Édit diabolique. Lorsqu'on résout la pile, je me cible, désigne mon boucher (dont la capacité est toujours en pile), le sacrifie (ce qui déclenche sa "seconde" capacité, la première étant toujours en pile). On résout alors la seconde capacité (je renvoie en jeu le permanent retiré de la partie, vu qu'il n'y en a pas, il ne se passe rien) puis la première : j'exile alors définitivement le permanent…

C'est très anecdotique comme utilisation de la capacité, mais c'est très fun de la sortir, de devoir l'expliquer à un adversaire médusé que l'on puisse ainsi se débarrasser définitivement de son seul Emrakul, Déchirure des Éons


Bon, bref, revenons à nos moutons… Parmi ces horreurs, deux avaient particulièrement retenue mon attention :

– le Fielleux mesmérien : pour sa capacité à gérer les cartes en mains adverses bien pénibles et, surtout, pour le faire pour un faible CCM (donc, potentiellement, passer "sous" les Fuite de mana et autre contresort habituels. La carte ne payant pas de mine, elle se trouvait également assez facilement (sauf en foil, mais là, c’est une autre histoire…).

– le Boucher sans visage, pour sa capacité à gérer une créature tout en collant 2 et en résistant aux Choc pullulant à l'époque.


Malheureusement, ces deux cartes me plaisaient, mais je trouvais pas de deck à même de les jouer. Les Mono Black Contrôle (ou MBC) jouaient tous d'autres cartes, tuaient avec d'autres options…


Je suis donc rester avec ces deux cartes "fétiches" en tête, avec l'idée de me créer un deck autour "plus tard". Mais bon, le temps passait, aucune cartes ne m'offraient ce que je recherchais… Un jour, j'ai joué une Nattes, séide de la Coterie tour 2 contre un de mes adversaires via une Messe noire… Et là, ce fut la révélation : il me fallait une carte capable de gérer à minima la table : mes horreurs deviendraient alors beaucoup plus puissantes puisqu'elles gèreraient, petit à petit, ce que mon adversaire me sortirait…


Une idée de deck me vint alors à l'esprit.

Un playset de Nattes, de Boucher et de Fielleux en main (soit déjà 12 cartes… mine de…). Sauf que, Nattes étant légendaire, 4 c'était prendre le risque d'une main avec deux Nattes ou plus (donc, totalement inutile…). Je réduit donc le nombre à 3…

11 cartes… Plus que 49 à trouver…


Je mis alors 20 marais : mon deck serait en effet mono-noir… Sauf que, quel est l’intérêt de piocher un marais en milieu/fin de partie? On préfère une carte active… Que faire alors? Retirer des land? C'est prendre des risques de mulligan pour rien… Des Lande stérile virent alors prendre la place de 4 marais… Oui, mais, alors, c'est aussi offrir le flanc à des Terres dévastées adverses… Et ça, tour 1, ça pardonne pas… Donc, on s'arrêtera sur le nombre de 2.

Il me fallait de la rapidité : Messe noire (déjà cité) s'imposa d'elle même. En 4 exemplaires, dans un premier temps… Puis, à force de les piocher en fin de parties, à des moment où d'autres cartes auraient été plus utiles, j'ai réduit ce nombre à3… Mais cela ne suffisait pas… 4Coffres de la Coterie virent combler ce déficit… Avant que la même réflexion que les landes stériles me vint en tête et me fasse réduire ce nombre à 2. De plus, après quelques parties tests perdues pour cause d'inactivité pendant 3 ou 4 tours, l'inutilité de ce land tant que l'on a pas plus de 3 marais en jeu me conforta dans cette optique…

Je rajoutais une Immensité terramorphe pour épurer le deck (je dis bien "rajouté" et pas mis à la place d'un marais : en effet, à la différence des fetchland classiques, le land arrive en jeu engagé. On ne peut donc pas considérer que l'immensité remplace concrètement et sans incidence sur le jeu un terrain de base…). Idem, suite à quelques parties où mon adversaire et moi nous regardions en chien de faïence, n'osant attaquer de peur de perdre nos précieuses créatures, j'incorporais un Marais envahi par les sangsues, histoire d'avoir un moyen de mettre une très légère pression sur l'adversaire sans me découvrir en défense… C'est pas Byzance, certes, mais bon…

Donc, là, nous en sommes à 22 terrains + 11 cartes actives…


Il me fallait rester dans l'optique du jeu : contrôler la main adverse… Quel meilleur moyen que Contrainte… Alors, certes, c'est pas les meilleures cartes, mais c'est budget et ça colle au thème du deck… Quand j'en aurais en rab, je les remplacerais probablement par des Saisie des pensées, juste strictement meilleures…

Idem pour les 4 Hymn to Tourach, qui coûtent vraiment pas cher et qui sont vraiment efficaces : les cartes étant défaussées "au hasard", ça peut juste ruiner une main de départ(et donc une partie) en virant les deux land du tour 2 et 3 adverses… C'est dur de s'en remettre en général… Et ça vous fait toujours du card advantage (pour :mnoir: :mnoir:, vous jouez une carte et privez l'adversaire de deux cartes…).

Après réflexion, j'ai également inclus une Fracture du crâne, parce que le flashback, c'est toujours fun…

J'ai également décidé d'inclure deux sort de nettoyage de masse, les seuls écarts à mon optique budget : une Damnation et une Overwhelming Forces (encore que je l'ai choppé à vraiment pas cher celle-là…). Pourquoi? C'est en effet assez peu combo avec les horreurs… Mais ça permet également de repartir si un adversaire me pose une Enorme Menace Ingérable (EMI) sur la table… Ca arrive rarement, mais ça a aussi un coté rassurant quand on a ça en main et qu'on domine/contrôle la partie : avec ça, on est tranquille…

Cependant, ça ne suffisait pas… Je me suis alors mis à jouer des Terreur… Puis, la version améliorée : alors, certes, mes adversaire peuvent régénérer leurs créatures (mais bon, des créatures régénérantes, tout le monde n'en joue pas!) mais là, je peux cibler les créatures noires! Et ça, ça n'a pas de prix…

Vu que je suis censé dominer la table, des sorts "tueurs" ciblant ne sont pas prioritaires : mes créatures pouvant prendre le relais… En revanche, que faire face aux créatures ascétiques adverses régénérantes comme Ascète troll ou aux créatures protégées contre le noir… Simple, ne pas les cibler… C'est là qu'interviennent les 4 Édit diabolique (meilleurs que les Édit cruel car étant des éphémères et, dans l'optique du deck fonctionnant comme des terreurs puisque l'adversaire n'aura plus qu'une créature à sacrifiée, celle que l'on veut… Donc, autant en prendre 4) et les deux Édit de Chaînes (comme des cruels, mais que l'on peut, le cas échéant, flashbacker!).


Bon, niveau "sort", j'étais paré… Mais niveau créatures? Parce que Boucher + fielleux + Nattes, c'est mignon, mais ça cogne pas très fort…

Il me fallait alors du gros, du lourd, mais, "surtout", du pas cher en mana… La réponse vint d'elle-même : jouant mono-noir, quoi de mieux que Ombre Nantuko : pas chère, noir, boostable facilement aussi bien en attaque qu'en défense… Je m’arrêtais cependant sur 2 plutôt que 4 : ce sont des créatures puissantes, mais seulement en milieu/fin de partie : en début, entre les sorts et les horreurs, je risquais de manquer de mana pour en tirer le plein potentiel… Donc, je m'arrêtais sur 2.

J'en étais alors à 58 cartes… Que rajouter…

Et là, la réponse vint de ce cher Lotus Noir (le magasine) qui citait l'exemple "T1 : messe noire / spectre hypnotiseur). En me concentrant sur les anciennes extensions, j'en récupérais deux à des prix défiant toutes concurrence et toutes côtes (2€ les 2…), ce qui se calait sur mon optique budget… Et surtout, je restais dans mon thème de gestion de main, avec en sus, des créatures volantes…


Voilà comment j'en suis arrivé à ce deck.


Bien sûr, ce deck a subit des modifications (j'ai pas fait chaque choix dès le départ, mais bien suite à des tâtonnements lors des différentes parties). Il n'a aucune prétention, pas de side (faudra que je m'y penche un jour…) mais reste "haït" par tous mes adversaires.


Conclusion : lorsque l'on se crée un deck, il est important d'avoir une stratégie en tête et de tout faire pour la garder dans le deck, quitte à jouer des cartes qui, dans un premier temps, apparaissent comment étant "sous-optimale" : en testant, vous vous apercevrez de vous-même quelles modifications apportées (ex : Terreur me colle toujours en mains, je joue pas contre des créature régénérants… Y'a peut-être mieux à jouer…) et en farfouillant sur le net ou en demandant des conseils, vous découvrirez peut-être des cartes vous permettant d'améliorer vos decks…


Barbarus : si vous avez des questions/remarques, n'hésitez pas…


Edit. suite à la remarque de Belgarion120. Merci à lui.


« If I do, it’s God’s will, if I don’t then God will » (Paul Elstak in God’s Will)
« L’anarchie ouvre les abîmes, mais c’est la misère qui les creuse… Vous avez fait des lois contre l’anarchie, faîtes des lois contre la misère » (Victor Hugo)
« Y’a pas de question bête à Magic… » (Barbarus)

belgarion120
Membre
Messages : 559


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [06/11/2011] à 16:15

Hum, j'ai un peu du mal avec ta combo Pisteur / Edit Cruel pour virer un Emrackul. Le pisteur t'oblige à cibler une créature verte ou blanche, et à ma connaissance Emrackul est incolore, non ? Bon, après, la combo reste particulièrement intéressante néanmoins !


J'aime bien ton explication de construction de deck. C'est vraiment important de bien garder en tête son objectif et de ne pas se disperser : il y a tellement de cartes ! Et c'est encore plus vrai dans un EDH / Commander.


Je testerai bien ton jeu, je vais le proxifier : je te donnerai les résultats d'ici quelques semaines :)


Barbarus
Modérateur
Messages : 3915


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [06/11/2011] à 17:06

Youpsla, effectivement, avec le pisteur, ça marche pas… M'en vais vite corriger ça (je l'ai fait avec le boucher… et là, ça marche…)


Barbarus


« If I do, it’s God’s will, if I don’t then God will » (Paul Elstak in God’s Will)
« L’anarchie ouvre les abîmes, mais c’est la misère qui les creuse… Vous avez fait des lois contre l’anarchie, faîtes des lois contre la misère » (Victor Hugo)
« Y’a pas de question bête à Magic… » (Barbarus)

super@vomit
Membre
Messages : 158


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [01/01/2012] à 09:59

j'aime beaucoup ce deck…


sinon que pense-tu de Assassin royal en plus?

sinon beaucoup plus cher deja mais Oblitérateur phyrexian irait bien aussi ;)


je vomis.

Barbarus
Modérateur
Messages : 3915


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [01/01/2012] à 11:25

@ super@vomit : je te propose de parler de ça dans le post consacré à ce deck que je vais ouvrir sous peu.


Barbarus : parce qu'il y a eu pas mal de changement ces derniers temps…


« If I do, it’s God’s will, if I don’t then God will » (Paul Elstak in God’s Will)
« L’anarchie ouvre les abîmes, mais c’est la misère qui les creuse… Vous avez fait des lois contre l’anarchie, faîtes des lois contre la misère » (Victor Hugo)
« Y’a pas de question bête à Magic… » (Barbarus)

super@vomit
Membre
Messages : 158


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [01/01/2012] à 15:52

Ok j'attend vraiment ce topic,j'adore ce deck :mrgreen:


je vomis.

Barbarus
Modérateur
Messages : 3915


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [01/01/2012] à 20:02

Voici donc le post ouvert ici ppur voir l'évolution 2.0 du deck.


Barbarus


« If I do, it’s God’s will, if I don’t then God will » (Paul Elstak in God’s Will)
« L’anarchie ouvre les abîmes, mais c’est la misère qui les creuse… Vous avez fait des lois contre l’anarchie, faîtes des lois contre la misère » (Victor Hugo)
« Y’a pas de question bête à Magic… » (Barbarus)

Grimblee
Membre
Messages : 395


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [28/11/2013] à 15:29

Sauf qu'emrakul a la protection contre les sort coloré non ?


Emrakul, Déchirure des Éons, si


Donc peu importe la carte si elle cible, kukul s'en tire comme un charme (sauf artefact/eldrazi)


(Désolé d'avoir poster sur une discussion morte, mais j'ai ticker …)


Sinon super le deck, mono black contrôle j'ai vu une version modern ya pas longtemps qui jouais surtout sur la destruction de land en plus du discard. Bien méchant comme y faut :p


Fuji62
Membre
Messages : 90


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [28/11/2013] à 15:43

Citation de Grimblee Le [28/11/2013] à 15:29

Sauf qu'emrakul a la protection contre les sort coloré non ?


Emrakul, Déchirure des Éons, si


Donc peu importe la carte si elle cible, kukul s'en tire comme un charme (sauf artefact/eldrazi)



Alors si j'ai bien suivi, la "combo" en question concernée le Boucher sans visage et non pas le Pisteur rampant et ensuite, il me semble qu'une créature une fois en jeu n'est plus considérée comme un "sort" mais bien en tant que "créature" et comme la capacité du Boucher sans visage se déclenche à son arrivée en jeu, la source de la capacité est bien une créature et donc on peut bien cibler Emrakul, Déchirure des Éons


J'espère ne pas m'être trompé, auquel cas Barbarus, l'auteur du sujet, me corrigera ;)


Fuji


Barbarus
Modérateur
Messages : 3915


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [29/11/2013] à 01:45

Effectivement, c'est exactement ça…


Etre protéger contre un sort (tout ce qui est en pile et jusqu'à résolution), ce n'est pas être protégé contre un permanent (un sort se résoud et peut devenir un permanent sur le Champ de bataille)… C'est aussi simple que ça…


Barbarus


« If I do, it’s God’s will, if I don’t then God will » (Paul Elstak in God’s Will)
« L’anarchie ouvre les abîmes, mais c’est la misère qui les creuse… Vous avez fait des lois contre l’anarchie, faîtes des lois contre la misère » (Victor Hugo)
« Y’a pas de question bête à Magic… » (Barbarus)

Grimblee
Membre
Messages : 395


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [29/11/2013] à 11:34

My bad …


Mais merci pour l'info ça donne de nouvelle idées pour s'occuper de cette chose assez gênante.


Zirak
Membre
Messages : 403


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [29/11/2013] à 12:39

Grimblee, dans le même ordre d'idée, Emrakul n'est pas protégé contre Cercle de l'oubli ;)


Heav3nly49
Membre
Messages : 70


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [30/06/2014] à 15:32

Excellent ce topic, très riche en idées, ça donne envie de peaufiner nos decks :x)


euh…quelqu’un a un crayon?? :D

Malgorne
Membre
Messages : 7


haut haut de page
Génèse d'un deck - tuto non exaustif et sans prétention... posté le [22/08/2014] à 21:01

Bonjour Barbus,


Ton topic m'a rappelé mon second deck. J'avais vu un deck préconstruit rouge noir qui se basait sur cette combo.


1- J'ai commencé par virer le rouge pour en faire un noir pure.


2- Quitte à n'avoir que des marais autant que ça serve. J'ai mis 4 Coffres de la Coterie .


3- La combo principale prenant du temps à mettre en place, j'ai mis de quoi gérer la main adverse: Thérapie de la Coterie , Fielleux mesmérien (fielleux posé avant la thérapie c'est plutôt sympas). Ensuite de quoi gérer la table: Mutilation , une créature a trop d'endurance ou ne peut être ciblée? Mettons des Édit de Chaînes Et des Boucher sans visage .


4- Il reste pas mal de place… que faire pour casser les pieds? casser un terrain au tours deux ça serait pas cool? Messe de la Coterie + Terre rance . Et au tours 1 on se tourne les pousses? Non mettons des Diablotin putride . Et puis sympas, il servira pour jouer le flash de la thérapie de la coterie :roll: .


5- On a déjà pas mal de cauchemards, rajoutons un gros thon: Champion de Laquatus


6- Rajoutons la carte maitresse: Éveil malveillant . Et voilà, on peut retirer définitivement les cartes de la partie avec le boucher et le fielleux! Et en plus, grace au diablotin, on peut se défausser d'une créature pour en avoir toujours un exemplaire en main et un dans le cimetière!


tout ça en bloc odyssée à l'époque.


Voilà, ton topic m'a fait penser à toussa!


Mon deck Cauchemars récurrents


Pages : 1

Partenaires


ORA Jeux Ludis Factory cardmarket.com Les Armes de Légende