BlizzCon 2015 : Bilan des phases finales

HEARTHSTONE - TOURNOIS
Mots-Clefs : report (2) , finale (2) , world (3) , BlizzCon (1) , Championnat (1)

Qui dominera le monde d’Hearthstone ?

Après des mois de qualification, ce week-end du 6 au 7 novembre a eu lieu la phase finale du championnat du monde. Cette phase s’est déroulée en élimination directe, au meilleur des cinq manches et au format Conquest (pour plus de précisions lire cet article). Thijs, Kranich, Ostkaka, Pinpingho, DieMeng, Kno, Hotform et Zoro se sont donc disputés le titre de champion du monde lors de la BlizzCon.


Résultat du tournoi

 

Capture d’écran 2015-11-09 à 11.09.51

Thijs vs Kranich : Le Client sinistre n’est pas mort !

Thijs ( Prêtre, Mage, Guerrier)

Kranich ( Démoniste, Druide, Chasseur)

(16″) Lors de ce premier quart de finale, le favori européen affrontait Kranich, le Coréen qui a réussi la performance de se qualifier encore une fois à la BlizzCon après y avoir déjà participé en 2014. La première manche voyait s’affronter le Mage Frost de Thijs face à un Zoo. Profitant du match-up largement à son avantage, l’Européen prend un point facilement.

(35″) La seconde manche ne fût pas non plus passionnante puisque le Druide de Kranich a bénéficié d’une bonne sortie face au Prêtre Dragon de Thijs qui lui n’est pas parvenu à piocher beaucoup de cartes utiles en début de match, Kranich bénéficie donc d’une victoire facile pour revenir à égalité à un partout.

(57″) Pour la troisième manche, Thijs reste sur son Prêtre et Kranich choisit son Chasseur. Cette classe étant difficile à passer contre les deux decks de Thijs, le Chasseur ne parvient pas à prendre le dessus en début de partie et s’incline donc logiquement en s’essoufflant rapidement.

(1’14 ») Balle de match pour Thijs et son Guerrier face au Zoo de Kranich, le match se termine rapidement car le Guerrier Client sinistre de Thijs ne lui offre pas les réponses pour survivre à l’agression de début de partie du Démoniste.

(1’23 ») Deux partout, ce seront le Guerrier et le Chasseur des deux joueurs qui décideront qui atteindra les demi-finales. Encore une fois le Chasseur part avec un désavantage s’il ne met pas assez vite la pression sur son adversaire. Le match est une nouvelle fois à sens unique et Thijs s’impose dès le tour 7 grâce au Client sinistre et parvient, difficilement, à se qualifier pour le tour suivant.

Voir la vidéo (VO) :

Spoiler :

 

Ostkaka vs Pinpingho : Les malheurs du Chaman

Ostkaka ( Voleur, Mage, Guerrier)

Pinpingho ( Chaman, Chasseur, Druide)

(3″) Ostkaka, le second européen de la compétition, affronte Pinpingho, le surprenant Taïwanais lors du second quart de finale. La première manche oppose le Guerrier Client sinistre du Suédois contre un Druide double combo. La partie est serrée, le Druide domine le début de partie mais son adversaire parvient à se maintenir au-dessus du seuil critique des quatorze points de vie représentant le nombre de dégâts de la combo du Druide. Après une dizaine de tours, le Guerrier a repris possession du board et ne la lâchera plus jusqu’au Grommash Hurlentfer qui vient achever Pinpingho.

(25″) Pour la seconde manche, Pinpingho garde son Druide et Ostkaka choisit son Mage Frost. Le match suit une tournure classique pour Frost qui, si le Druide ne le met pas à portée de combo assez vite, peut attendre tranquillement de piocher ses dégâts directs à l’abri derrière son Bloc de glace.  Ostkaka s’impose donc une seconde fois, il ne lui reste plus que son Voleur qui a un match-up très favorable contre le Chaman.

(52″) Cela semble donc compromis pour Pinpingho qui choisit son Chasseur. Sans surprise le Voleur ne parvient pas à gagner la course aux dégâts face à un Chasseur midrange dont les deux Saccageur gangrené inattendus parviennent à assurer la victoire à Pinpingho.

(1’07 ») Pour la quatrième partie, le Taïwanais tente de passer le math-up difficile et choisit son Chaman. Incapable de s’étaler sur le board face aux nombreuses réponses du Voleur, le Chaman paraît, comme le laissait prévoir le match-up, très en difficulté et s’incline rapidement. Ostkaka est donc le second qualifié et affrontera Thijs en demi-finale.

Voir la vidéo (VO) :

Spoiler :

DieMeng vs Kno : Attaque éclair

DieMeng ( Paladin, Chasseur, Chaman)

Kno ( Démoniste, Paladin, Druide)

(4″) Le troisième match est un duel au sommet de l’Asie entre le Japonais Kno et le membre chinois de l’équipe Celestial, DieMeng. Les deux joueurs choisissent leur deck Paladin midrange. Pas grand-chose à retenir de ce match, sinon que DieMeng a bénéficié d’une sortie plus agressive que son adversaire et qu’il est parvenu à s’imposer avant que son adversaire ne puisse tirer profit de sa main plus lourde.

(19″ , 27″ , 38″) Les trois rencontres suivantes sont cette fois-ci à l’avantage de Kno. Il qui bat tout d’abord le Chaman méca de son adversaire avec son Paladin, puis bénéficie d’une excellente sortie de son Druide face au Chasseur de DieMeng. Enfin, il l’élimine dans un match où son deck Zoo a balayé le Chasseur. Un match agressif à l’image de ce que les Asiatiques ont montré depuis le début des qualifications. Kno passe donc en demi-finale et son futur adversaire devra se méfier de ses decks rapides.

Voir la vidéo (VO) :

Spoiler :

Zoro vs Hotform : La science du Topdeck

Zoro (Paladin, Chasseur, Druide)

Hotform ( Voleur, Druide, Mage)

(4″) Zoro, second membre de l’équipe Celestial et Hotform, le seul représentant du continent Américain du tournoi, viennent conclure ce quart de finale. La première rencontre est pratiquement remportée dès le choix des decks puisque Hotform parvient à anticiper que son adversaire jouera Paladin et son contre avec le Mage Attise-flammes. Peu de chose à dire sur cette partie, si ce n’est qu’Hotform a géré un match-up très favorable et empoche la première manche facilement.

(22″) Pour la seconde partie Zoro conserve son Paladin et Hotform passe en Voleur. La partie est expéditive puisque l’Adversaire mystérieux arrive dès le Tour 5 pour le Paladin contre le Voleur qui ne peut pas le gérer. Le Paladin termine la partie deux tours plus tard, sans qu’Hotform ne puisse répondre.

(35″) Puis c’est au tour de Zoro de prendre l’avantage, grâce à son Druide qui, avec une accélération de mana dès le début de partie et un Horreb en main, ne laisse aucune chance au Voleur du Canadien.

(43″) Heureusement pour Hotform, Zoro a choisi un Chasseur aggro plutôt que midrange, cela rend le match-up moins mauvais pour son Druide. Le match est très serré, le Druide n’a plus que quatorze points de vie et le Chasseur possède encore une arme et des dégâts directs. Mais, un Topdeck d’Harrison Jones permet à Hotform de ne pas mourir et de gagner la partie quelques tours plus tard après que le chasseur ne se soit essoufflé.

(53″) La dernière partie verra donc s’affronter le Voleur de Hotform et le Chasseur de Zoro, la partie est disputée, car le chasseur parvient à descendre très bas les points de vie du Voleur. Heureusement, le Robot de soin et les sorts de zone de Hotform sont dans sa main et il parvient à les utiliser aux bons moments afin de remporter une victoire sur le fil. Hotform est donc l’adversaire de Kno pour la seconde demi-finale et devra encore se défaire d’une line-up agressive.

Voir la vidéo (VO) :

Spoiler :

Thijs vs Ostkaka : Duel au sommet de l’Europe

Thijs ( Prêtre, Mage, Guerrier)

Ostkaka ( Voleur, Mage, Guerrier)

(8″) Ce match était certainement le plus attendu du tournoi, puisque les deux joueurs sont deux compétiteurs très présents sur la scène d’Hearthstone. De plus, Thijs représente l’équipe Gamers 2, l’équipe qui a remporté le plus gros tournoi par équipe cette année, l’ATCL. Ostkaka porte quant à lui les couleurs de Natus Vincere, la toute nouvelle équipe star fondée il y a peu. Un duel au sommet qui s’ouvrira par un match entre le Prêtre Dragon de Thijs et le Guerrier Client sinistre d’Ostkaka. La partie est longue et semble n’être dominée par aucun des deux joueurs, ce qui laisse au Suédois Ostkaka le temps de piocher ses Clients sinistres et ses Berserkers. Les deux cartes clés de son adversaire ne parviennent pas à être gérées par Thijs qui n’a pas d’autre solution que de concéder la partie.

(30″) Pour la seconde partie, les deux joueurs changent de decks. Frost pour Thijs et Voleur pour Ostkaka. La chance ne veut pas sourire à Thijs puisque ses cartes semblent décidées à ne pas sortir dans le bon ordre. Il dépense trop de dégâts pour gérer le board adverse et se retrouve dans une situation où, quoi qu’il fasse, il n’aura plus assez de ressources pour gagner. Le board de Ostkaka finit par devenir ingérable et il remporte la partie.

(55″) Le score est surprenant puisque le favori du tournoi est à une manche de se faire éliminer, toutes les manches seront donc maintenant décisives. Thijs choisit de remporter directement un point facile en passant son guerrier face au Mage Frost adverse. Le match-up est tout simplement presque impossible pour le Mage, et Thijs gagne sans peine.

(1’24 ») La quatrième partie est plus délicate puisque Thijs doit valider son Mage Frost en match mirroir. Ce genre de match est très difficile à décrire car il semble se jouer sur la chance, mais implique de nombreux paramètres tant les decks sont complexes et les deux joueurs expérimentés. Cette partie dure jusqu’à ce que les deux joueurs n’aient plus de cartes et Thijs parvient à arracher la victoire grâce à un plan de jeu sur de nombreux tours visant à descendre l’adversaire plus bas que lui et ne pas lui laisser le temps de jouer son Alexstrasza juste avant de le tuer.

(1’55 ») Deux partout, la rencontre tient toutes ses promesses et c’est le duel entre le Prêtre Dragon de Thijs et le Mage Frost d’Ostkaka qui déterminera le premier finaliste. Même s’il est difficile de dégager un favori du point de vue des match-up, je pense que le Frost a généralement un avantage contre ce type de Prêtre. Thijs a bien démarré la partie avec de nombreuses bonnes créatures, malheureusement Ostkaka a vite pu nettoyer le board et prendre le contrôle de la partie. Très vite on ne voyait pas comment Thijs pourrait s’en remettre, et cela se confirme puisqu’il finit par s’incliner. C’est donc Ostkaka qui empoche son billet pour la finale des championnats du monde dans une rencontre qui a répondu aux attentes du public.

Voir la vidéo (VO) :

Spoiler :

Kno vs Hotform : Hotform ou l’art du suspense

Hotform ( Voleur, Druide, Mage)

Kno ( Démoniste, Paladin, Druide)

(9″) Le premier match de la confrontation entre Kno et Hotform poursuit sur la lancée de la première demi-finale puisqu’elle est pour le moins serrée. Le Druide de Hotform a choisi d’être agressif face au Démoniste Zoo de Kno. Cela aurait pu passer, si le Japonais n’avait pas pioché ses deux Défenseur d’Argus. Ces derniers lui permettent de s’en sortir à deux points de vie et de profiter de sa domination du board pour terminer son adversaire trois tours plus tard.

(19″) Pour le second match, Hotform parvient une nouvelle fois à anticiper le choix du Paladin de l’adversaire. Cela lui permet de passer son Mage Attise-flammes, mais pas aussi facilement que le match-up le laissait penser. Un partout, dans cette rencontre qui offre des parties très disputées et de nombreux retournements de situations.

(33″) La troisième manche oppose le Druide de Kno et le Voleur de Hotform. Une nouvelle fois, le match va au bout du suspense et voit Hotform s’imposer avec seulement huit points de vie après avoir réussi à surmonter l’Ancien de la guerre.

(47″) La quatrième partie est un peu plus classique. Le Paladin de Kno sort bien et le Druide peine à tenir le choc. Tyrion scelle la partie et Kno s’impose logiquement pour revenir à égalité.

(56″)Encore un match décisif donc pour conclure cette rencontre qui verra s’affronter le Druide de Hotform face à celui de Kno. On sent beaucoup de stress chez le japonais tandis qu’Hotform est impassible. La partie est tout d’abord à l’avantage du japonais, mais est très vite renversée par le Canadien. Malheureusement ce genre de match n’est pas le plus intéressant, et sans surprise, celui qui conserve ses créatures sur le terrain finit par l’emporter grâce au Rugissement. C’est ce qui s’est passé et Hotform remporte la partie et affrontera donc Ostkaka en finale.

Voir la vidéo (VO) :

Spoiler :

 

Ostkaka vs Hotform : La grande finale

 

(6″) Dans le premier duel de cette dernière rencontre, chaque joueurs choisit de prendre son Mage. Ce sera la version Attise-flammes pour Hotform et Frost pour Ostkaka. Le match-up est plutôt à l’avantage du Suédois. Malgré une bonne partie de Hotform, les sorts de zone de Ostkaka et son Empereur Thaurissan lui donnent un avantage important et lui permettent de remporter la partie assez largement.

(19″) Pour la seconde partie, Hotform choisit son Voleur, pensant sans doute qu’Ostkaka choisirait son Voleur également. Mais ce dernier lui préfère son Guerrier Client sinistre. Le match-up est, cette fois-ci encore plus nettement à l’avantage d’Ostkaka. Même si le Voleur semble tenir le début de partie, il parait vite évident qu’il s’essoufflera plus vite qu’il ne tuera le Guerrier. Cette tendance se confirme au fil de la partie et le Guerrier finit par s’imposer logiquement.

(37″) Il ne reste que son Voleur à Ostkaka, Hotform choisit son Druide pour se sauver de la défaite. Étonnement c’est le voleur qui domine le board dès le tour 5 grâce à ses Enseignante pourpre. Hotform perd vite le tempo de la partie en se faisant Assommer des créatures chères et le Voleur en profite pour infliger les dégâts nécessaires pour terminer son adversaire grâce au Déluge de lames. C’est donc un 3 à 0 sévère pour Hotform, mais une victoire méritée  pour Ostkaka qui devient le nouveau Champion du monde Hearthstone 2015. Ce trophée couronne des performances impressionnantes en ladder et établit définitivement, s’il le fallait encore, le joueur des Natus Vincere comme l’un des meilleurs joueurs mondiaux.

Voir la vidéo (VF)/(VO) :

Spoiler :

 

posté par destan49 le [10/11/2015]



<< Retour aux articles

Partenaires


ORA Jeux La Carte Chance Trollune Ludis Factory magiccardmarket.eu Fairplay Les Forges de Lumière Les Armes de Légende Gorakou Art'N Magic